Mon panier

Paiement en plusieurs fois sans frais

Livraison gratuite à partir de 59€ (max. 30kg, hors encombrants)

Paiement 100% sécurisé
utiliser un piege a limace

Lutte contre les limaces et les escargots

Table des matières

Les limaces et les escargots sont les ravageurs du jardin les plus courants. Ils sont présents en grand nombre et peuvent rapidement manger et détruire un large éventail de plantes. Les escargots et les limaces de jardin mangent les légumes et les plantes ornementales, en particulier les jeunes plants et ceux dont les feuilles sont jeunes et molles.

Il n’est probablement pas nécessaire de vous dire à quoi ils ressemblent. Leurs traces argentées vous indiqueront d’où ils viennent et où ils sont allés après avoir déjeuné sur les semis et les feuilles de nombreuses plantes de jardin. Ils aiment particulièrement les légumes et les hostas. Voici quelques faits intéressants, voire étonnants, sur les limaces et les escargots, qui vous donneront des indices sur ce à quoi vous êtes confronté !

un hosta qui se fait attaquer par les limaces
un hosta qui se fait attaquer par les limaces

Où vivent les limaces ?

La plupart des limaces les plus nuisibles passent la majeure partie de leur temps à vivre dans le sol. En moyenne, 200 limaces vivent dans un mètre cube de sol. Cela signifie que dans un jardin de taille moyenne, il peut y avoir jusqu’à 15 000 limaces ! Les limaces et les escargots aiment le temps doux et humide, mais les limaces restent actives en hiver si la température reste supérieure à 5°C.

Quelle est la durée de vie des limaces ?

Il faut environ un an aux limaces pour devenir des limaces de jardin adultes qui vivent environ deux ans.

Quelle est la durée de vie des escargots de jardin ?

Les escargots nouvellement éclos ont une coquille fragile et mettent environ deux ans à devenir adultes. Ils vivent généralement jusqu’à cinq ans.

Bien qu’il existe de nombreux types de limaces, elles ne mangent pas toutes les plantes et ne les endommagent pas toutes. Certaines sont carnivores et mangent même d’autres limaces ! Quant aux escargots, l’espèce la plus nuisible est l’escargot brun de jardin (Helix aspersa). Les espèces à bandes plus petites (Cepaea) sont moins voraces.

escargots de jardin helix aspersa
escargot de jardin Helix aspersa
escargot cepea sur une feuille
escargot Cepea sur une feuille

Symptômes et dégâts des limaces et des escargots

Les limaces et les escargots se nourrissent avec une langue râpeuse appelée radula. Elle compte des milliers de petites dents et est présente chez la quasi-totalité des mollusque. Avec cet outil les escargots et les limaces provoquent des trous irréguliers dans les feuilles et parfois dans les tiges et les fleurs. Des traînées de bave argentée sont souvent présentes. Certaines limaces souterraines font de petits trous ronds dans la peau des tubercules de pommes de terre, des légumes-racine comme les carottes ou des bulbes de tulipes.

Vu en gros plan de la radula d’un escargot

Source : teara.govt.nz The Encyclopedia of New Zealand

Qu’est ce qui favorise le développement des limaces ?

  • La nature du sol
    Le sol est le principal habitat des limaces. Sa structure et sa composition sont des facteurs importants qui favorisent ou non la présence de limace dans la parcelle.
    • Sol sableux : risque faible
    • Sol limoneux : risque moyen
    • Sol argileux : risque très élevé
  • Le travail du sol
    La façon dont est conduit le jardin ou la parcelle peut faire la différence dans la lutte contre les limaces. Un sol soufflé et aéré sera favorable alors qu’un sol grossier fera un bon habitat pour les limaces.
    • Travail du sol à la bêche : favorable au limace. Pas d’émiettement, enfouissement de matières organiques fraîches, création de zones de vide entre les mottes.
    • Travail du sol à la grelinette (biofourche, aérogriffe, etc…) : Très favorable au limace. Le passage de la grelinette certes ne bouleverse pas le sol…et justement, c’est là le problème. Si vous passez la grelinette essayez de le faire lorsque les températures sont proches de 0°C. Le froid agira alors en profondeur sur les limaces.
    • Travail du sol au motoculteur : très efficace. Tout est détruit…
  • La préparation des semis
    Si les semis sont préparés à la va-vite ou avec des méthodes de MSV (maraîchage sur sol vivant) ou de permaculture le résultat sur les limaces peut être complètement différents qu’avec des méthodes conventionnelles.
    • Le lit de semis contient des mottes : les limaces se cachent dessous au printemps, en été le problème est réduit
    • Le lit de semis est pailleux : les limaces s’y cachent, mange le mycélium, leur présence est permanente et très destructive. Préférez des paillages peu aérés formant une croûte. Les limaces n’y trouveront pas un bon habitat. Nous conseillons le paillis de chanvre qui est vraiment efficace contre les limaces.
  • Résidus de culture
    Si le sol du jardin est jonché de résidu de culture vous offrez un garde-manger permanent au limace. C’est là tout le dilemme entre la maintien d’un sol vivant et la lutte contre les ravageurs. L’un ne vas pas sans l’autre. Là où il y a de la vie….il y a des limaces !
recolte detruite par les limaces
récolte détruite par les limaces

Lutte préventive contre les limaces

Les moyens de lutte préventive sont à mettre oeuvre pour éviter une explosion de la population de limace comme a pu voir en 2021. L’année a été très humide et les limaces ont pullulé.

Comment prévenir l’apparition des limaces et des escargots ?

Vous ne vous débarrasserez jamais à 100% des limaces ! La meilleure approche consiste à protéger autant que possible les plantes vulnérables. Si vous rencontrez une limace ou un escargot, ramassez-la et jetez-la, mais ne la jetez pas par-dessus la clôture : elle reviendra ! Certains jardiniers jettent les limaces dans le tas de compost. Comme elles se nourrissent de matières végétales en décomposition, elles peuvent être utilisées dans le processus de compostage.

Voici quelques idées pour essayer d’empêcher les limaces et les escargots d’envahir les plantes :

  • Matières végétales mortes et en décomposition. En les nettoyant, vous supprimez la nourriture et l’abri des limaces et des escargots.
  • Ne pas travailler le sol. En travaillant le sol à l’automne, vous permettez aux espèces qui hibernent de se déplacer en profondeur dans le sol. Si vous travaillez le sol en fin de saison, faites-le en hiver, lorsque le sol est froid et que les limaces sont moins actives. Cela permet d’en tuer une bonne partie et de les exposer à des prédateurs tels que les oiseaux.
  • Les auxiliaires. Plusieurs animaux et oiseaux mangent des limaces et des escargots, encouragez-les donc à peupler votre jardin. Les grenouilles, les crapauds, les salamandres et les tritons sont tous friands de gastéropodes et vous pouvez les attirer simplement dans votre jardin en construisant une mare sans poisson. Les oiseaux comme les merles ou la grive mangent également les escargots et les limaces. Nourrissez les oiseaux l’hiver pour qu’il soit dans votre jardin au printemps quand les limaces reprennent leurs activités. Les hérissons et les carabes se nourrissent également de gastéropodes. Prévoyez pour eux des abris sous forme de tas de branchages.
  • Appât naturel pour limaces. Soyez prêt à sacrifier la récolte d’une plante dont les gastéropodes raffolent, comme les brassicacées ou les laitues. Binez-en une partie pendant que les plantes sont petites, laissez les plantes sur le sol et préparez-vous à venir ramasser les limaces qui viendront en nombre.
  • Hostas et dahlias. Cultivez plutôt ces plantes d’ornement dans des bacs ou dans des pots. Elles seront ainsi moins accessibles aux limaces.
  • Cultivez des plantes qu’elless n’aiment pas. Elles ont tendance à éviter les plantes herbacées à feuilles coriaces et poilues ou épineuses. L’euphorbe et la sauge ne sont pas appréciées des gastéropodes.
  • Empêchez les d’entrer dans votre serre en scellant tous les points d’entrée potentiels et en plaçant une bande de cuivre sur le sol près de la porte comme barrière.

La lutte curative contre les limaces et les escargots

Si la méthode préventive n’a pas fonctionné comme vous le souhaitez vous devez recourir à des méthodes plus immédiates et destructives pour espérer manger une salade ou un concombre cette année.

Le produit anti limace

L’utilisation de produits chimiques pour lutter contre les gastéropodes n’est pas recommandée. Cependant, en dernier recours, les granulés bleu sont une option sans danger si on les utilise avec parcimonie et si on les stocke en toute sécurité.

Anti limace granulé bleu

Cet anti limace bio contient du phosphate ferrique ou du phosphate de fer III. Cette substance affecte le système intestinal des gastéropodes, les empêchant de se nourrir et les faisant mourir dans les trois à six jours.

Les produits de ce type sont autorisés en agriculture biologique. Ils ne sont pas toxiques pour les chiens, les hérissons ou même les vers de terre. De plus, le phosphate et le fer qu’ils contiennent ne sont pas des polluants et servent même d »engrais pour le jardin.

Les spécialités courantes porte le nom commercial Ferramol. C’est un produit qui a fait ces preuves et qui est largement utilisé dans les jardins et les exploitations agricoles.

  • anti limace solabiol limabiol granules bleu phosphate ferrique
    Anti limace bio Ferramol 900g – SOLABIOL Limabiol
    13,20 
  • anti limace ferramol pro 5kg
    Anti-limaces professionnel – Ferramol 5 kg – FERRAMOL PRO
    49,00 
  • anti limace solabiol limabiol granules bleu phosphate ferrique
    Anti limace granulé bleu – SOLABIOL Limabiol 350g
    7,90 

Le piège à limace

Comment fonctionnent les pièges à limaces ?

Les pièges à limaces sont conçus pour que les gastéropodes tombent dans un récipient de collecte d’où ils ne peuvent plus s’échapper. Soit ils meurent dans le piège, soit ils sont ramassés.

Les pièges sont souvent placés directement sur la planche de culture entre les plantes. Elles trouvent le piège à l’aide de substances attractives, qui doivent être plus attirantes qu’un jardin et ses belles salades. En plus des attractifs du commerce, les produits suivants ont fait leurs preuves :

  • les restes de légumes tels que les épluchures de concombres et de pommes de terre
  • le fruits trop mûrs ou poivrons en tranches
  • la bière blonde, c’est le meilleure attractant

Les granulés bleu (Ferramol) ont également un effet attractif. Il existe sur le marché des pièges à limaces qui sont remplis de granulés bleu (phosphate ferrique) en plus de l’attractif.

Tous les pièges à limaces sont plus efficaces au printemps, lorsqu’elles trouvent encore peu de nourriture alternative et se jettent sur l’appât.

  • piege limace
    Pièges ANTI LIMACE – lot de 2 – DECAMP RADICAL
    10,90 

Piège à limaces : zones de repos artificielles

Les limaces aiment les endroits humides et sombres pour se cacher. Elles rampent nuit et se reposent quand il fait chaud et sec pendant la journée. Offrez leurs des zones de repos artificielles et recueillez-les confortablement et en grand nombre pendant la journée :

  1. Posez des fraises, des feuilles de laitue ou des épluchures de pommes de terre sur le sol
  2. Recouvrez-les d’une planche ou de tuiles par exemple.
  3. Pendant la journée, vous pouvez soulever la planche les ramasser

Les limaces se sentent particulièrement à l’aise dans les endroits sombres et humides. Ceux-ci peuvent être créés artificiellement avec une planche de bois, par exemple.

Cela fonctionne particulièrement bien s’il n’y a pas encore de plantes sur la planche de culture. Ne plantez donc pas la laitue et ne vous préoccupez pas de la lutte contre les limaces avant que les feuilles ne soient rongées. L’effet d’attraction de ce piège à limaces fait maison est limité, de sorte que seules les limaces de votre propre jardin pourront s’y glisser. Conseil : arrosez tôt le matin. Sinon, vous offrirez aux limaces affamées une glissade parfaite vers vos planches de culture.

La bière comme piège à escargots

De la bière ? Elles adorent la vieille bière éventée que personne d’autre ne goûte. Il est donc préférable de placer les pièges à la limite de la propriété, afin que les escargots du voisin ne viennent pas dans le jardin, et non dans une plate-bande facilement accessible juste à côté des légumes. Les pièges à bière fonctionnent mieux dans les planches ou les serres fermées ou bien délimitées.

La bière est un attractif idéal

Le principe est très simple : creusez un petit récipient dans le sol de façon à ce que son rebord soit juste au-dessus de la surface du sol. Des gobelets en plastique, des bocaux à concombre ou d’autres récipients aux parois raides et lisses sont parfaits. Remplissez à moitié de bière – et le piège à escargots ou meilleur piège à bière est prêt. Les escargots s’enfuient, tombent dans la bière et se noient. Tous les deux ou trois jours, vous devez vider le piège et renouveler la bière. Il est préférable de placer un seau avec une petite ouverture sur le piège afin que le récipient ne déborde pas lorsqu’il pleut.

Différence avec les escargots ?

Ils font partie de la même classe de créatures appelées gastropodes. Le mot gastropode vient des mots grecs gastros (estomac) et podos (pied). Si vous avez déjà vu un escargot dans un aquarium en train de manger tout en se déplaçant lentement le long de la vitre, vous comprenez sans doute pourquoi le terme « estomac sur pied » pourrait être un nom approprié !

La plupart des gastéropodes sont des créatures aquatiques. Cela signifie qu’elles vivent dans l’eau. Les escargots et les limaces sont les seuls gastéropodes que l’on trouve également sur terre.

La différence la plus évidente est le fait que les escargots ont une coquille. La coquille d’un escargot est comme une maison qu’il transporte sur son dos.

Leurs seules autres différences résident dans leur habitat et leur comportement, mais ces différences résultent du fait que les escargots ont une coquille. Avec ces grosses coquilles à transporter, les escargots ne peuvent pas se faufiler dans les mêmes cachettes et dans le sol.

Lorsqu’ils se déplacent, vous avez probablement remarqué qu’ils laissent souvent derrière eux une trace gluante.

Cette substance visqueuse est appelée mucus. Les escargots et les limaces fabriquent du mucus pour pouvoir se déplacer sur le sol. Le mucus empêche leur corps de perdre de l’humidité au profit du sol sec qui se trouve sous eux. Il les protège également des coupures causées par des objets pointus dans le sol.

Livraison gratuite

À partir de 59€ (max. 30kg, hors encombrants)

Retour sous 14 jours

Remboursement garanti

Garantie satisfaction

Produits normalisés et conformes

Paiement 100% sécurisé

Banque Populaire | PayPal | MasterCard | Visa