serre a tomate 1000x350cm
Serre à tomate 35 m² – Taille 3,5 x 10 mètres
1 .760,00  1 .408,00  Ajouter au panier
Promo !

Serre à tomate 35 m² – Taille 3,5 x 10 mètres

1 .408,00 

-20%

🌱 Serre à tomate
🌱 Dimensions : 3,5 x 10 mètres
🌱 Hauteur : 2,5 mètres
🌱 Tubes en acier galvanisé
🌱 Portes battantes 1 x 2 mètres
🌱 Fenêtres basculantes
🌱 Bache de serre 200 µm
🌱 Utilisable sur toutes cultures
🌱 Fabriquée en Espagne

En stock

⭐ Payez cet article en 3 fois (sans frais)

🚛 Livré sous 21 jour(s)

Livraison offerte !

  • Commandez avant 11h pour un traitement de la commande le jour même
AUXINE - Jardinerie Alternative®
Vérifié indépendamment
4.57 avis sur la boutique (946 avis) | 4.64 note du produit
Commande 100% sécurisée

La serre à tomate est dimensionnée pour la culture de la tomate dans un jardin particulier.

Utilisable pour toutes les plantes.

Ses pieds droits et sa hauteur de 2,50 mètres offrent un espace suffisant pour cultiver 40 à 50 pieds de tomate sous serre. Elle est aussi utilisable pour toutes les cultures sous serre telles que les concombres, les poivrons, les courgettes, les fraises, etc…

La serre à tomate est construite comme une serre professionnelle avec des tubes ronds an acier galvanisé de 35mm et des renforts tout les long de la serre. Elle est munie de pied pour l’ancrer au sol et d’une bâche de serre de 200 µm (triple épaisseur).

Dimensions

  • Longueur : 10 mètres
  • Largeur : 3,5 mètres
  • Hauteur : 2,5 mètres

Éléments de la petite serre de jardin

  • Tubes acier galvanisé diamètre 32 mm, épaisseur de tôle 1,5 mm
  • Bache de serre triple épaisseur en PE 200 µm
  • Clip de bache en plastique résistant aux UV
  • 2 portes battantes 1 x 2 mètres
  • 2 fenêtres de pignon basculante
  • Pieds d’ancrage inclus
  • Mode d’emploi inclus dans le colis

Caractéristiques techniques

serre a tomate caracteristiques techniques

Vue détaillée

vue detaillee de la serre a tomate

Utilisation de la serre à tomate

Les tomates des supermarchés, à l’aspect plastique, n’ont plus de goût depuis longtemps… Que diriez-vous de cultiver vous-même une pomme tomate savoureuse, vraiment rouge et parfumée ? L’outil idéal pour cela est une serre à tomate.

Pourquoi une serre à tomate ?

Une serre à tomate permet d’accélérer la récolte, car le plant de tomates y pousse plus vite et les fruits mûrissent tout aussi rapidement. L’air y est plus chaud, et tant que vous ne créez pas de courant d’air dans la serre, un climat agréable peut être maintenu. L’air frais est bien sûr nécessaire, mais vous ne pouvez aérer qu’en été, pendant la journée, lorsqu’il fait chaud. Protégez l’intérieur de la serre du froid pendant la nuit. Même si la serre à tomate n’est pas chauffée, vous pouvez augmenter la température si nécessaire. Quelques bougies ou même un récipient d’eau peuvent suffire à réchauffer l’air de la serre à tomate pendant la journée et à diffuser de la chaleur pendant la nuit. Pour une récolte abondante, il faut des vitres propres, car les parois sales des serres ne laissent pas pénétrer suffisamment de lumière solaire.

Ce dont vous aurez besoin

Vous aurez besoin d’un substrat approprié, de plants de tomates, d’engrais organique et, bien sûr, d’une serre à tomate bien ventilée. Ensuite, vous aurez besoin d’un support pour les plantes, qui peut être une structure en bois, une corde, un filet ou de simples tuteurs en bambou. Les tomates indéterminées conviennent à la serre car elles prennent de la hauteur. En revanche, les tomates déterminées poussent en largeur et conviennent mieux à une plate-bande classique avec beaucoup d’espace.

Ce qu’il faut surveiller dans une serre à tomate

L’environnement chaud et humide d’une serre à tomate est idéal pour le développement de champignons et d’autres maladies fongiques et ravageurs. Le sol pour la culture des tomates en serre doit donc être travaillé tous les deux ans au maximum, mais de préférence tous les ans, pour se débarrasser des germes qui s’y cachent. Pour les tomates, apportez chaque année du compost du qualité et un engrais organique riche en phosphore et potassium. Si vous ne voulez pas utiliser de produits chimiques, essayez la protection biologique.

Les tomates peuvent être cultivées en plein sol ou dans pots. Pour une bonne récolte, il faut bien choisir la date de plantation. Les tomates ne supportent pas les températures trop froides et les gelées nocturnes peuvent les endommager même dans la serre à tomate. Si vous avez déjà planté des tomates mais que les prévisions météorologiques annoncent des gelées nocturnes, protégez les plantes en les chauffant dans votre petite serre à tomate.

La ventilation permet non seulement de donner de l’air frais aux plantes, mais aussi de permettre aux insectes de polliniser les plantes.

Vous devez également vous assurer que vous bénéficiez de la bonne quantité de soleil. Une serre à tomate est généralement située dans un endroit ensoleillé, mais s’il y a trop de soleil, cela pourrait brûler les semis. Ne dépassez jamais la température de 32°, cela ferait avorter les fleurs et vous n’auriez que peu de tomates.

Taillez les plantes avant de les planter, en ne laissant que les feuilles supérieures. Plantez la motte dans le sol et plantez jusqu’aux feuilles supérieures.

Arrosage dans la serre à tomate

Les tomates doivent être arrosées régulièrement. Les gourmands doivent également être taillés car dans l’espace confiné d’une serre à tomate il faut contrôler la forme du pied de tomate. Vous devez arroser au moins une fois tous les trois jours. Il est également conseillé de répandre du paillis autour des plantes pour réduire l’évaporation et l’humidité dans la serre après l’arrosage.

Les semis peuvent être pré-cultivés dès le mois de février. Utilisez des semences biologiques. S’il fait chaud ou si vous disposez d’une serre à tomate, vous pouvez planter dès le mois d’avril. Sinon, attendez la fin des Saints de glace, à la mi-mai. Les tomates sous serre nécessitent des soins quotidiens : arrosage, ventilation et contrôle des parasites ou des moisissures.

Vous pouvez récolter tout l’été, mais faites attention. Dès que les gelées d’automne approchent, il faut cueillir tous les fruits, même s’ils sont encore verts. Si vous les laissez dans un endroit chaud et ensoleillé, ils mûriront.

Guide culture des tomates en serre

La culture des tomates en serre est beaucoup plus sûre que celle en plein air, car vous contrôlez le climat.

Où planter dans une serre à tomate ?

Vous avez essentiellement deux choix. Vous pouvez cultiver en plein sol ou dans des pots.

Il est certainement plus naturel de cultiver des tomates dans en plein sol que dans des pots. Le grand avantage de cultiver en plein sol dans une serre à tomate par rapport à la culture en pot est que le sol stocke suffisamment d’eau pour que l’absence d’arrosage pendant une journée ne soit pas un gros problème.

L’avantage de la culture en serre à tomates en pots est que le terreau est renouvellé est frais chaque année. Cela signifie qu’il est exempt de maladies et de parasites de l’année passée. Une fois la saison terminée, le terreau usagé est mis au compost ou utilisé pour amender un sol et améliorer sa structure.

Au fur et à mesure que vos tomates grandissent, elles ont besoin d’être soutenues. Il existe deux méthodes principales : les ficelles ou les tuteurs.

Traditionnellement, les tomates sont soutenues par une ficelle. Celle-ci est ancrée à la base de la plante et attachée au toit de la serre à tomate.

Lorsque la plante atteint une hauteur d’environ 45 cm, elle risque de se plier et il est temps de la tuteurer.

La ficelle est attachée à une barre transversale. Elle est descendue jusqu’à la plante et attachée à celle-ci en créant un noeud coulant à la base. Ensuite, elle est enroulée autour de la plante plusieurs fois.

Au fur et à mesure que la plante pousse, la ficelle est enroulée autour de la plante pour la soutenir. C’est très facile à faire et rapide à poursuivre au fur et à mesure de la croissance de la plante. Au début, n’exercez pas trop de pression sur la plante, sinon vous risquez de l’arracher du pot ou de la bordure.

L’autre méthode pour soutenir les tomates consiste à insérer un tuteur en bambou près de la plante et à attacher la tige au tuteur au fur et à mesure de sa croissance.

La température idéale dans une serre à tomate se situe entre 20 et 24 °C dans la journée et ne doit pas descendre en dessous de 18 °C la nuit. Vous pouvez vous en sortir avec des températures plus basses. La plupart des jardiniers amateurs font l’erreur de ne pas ouvrir leur serre en été, leur tomate surchauffent dans la serre et la récolte est perdue.

L’utilisation de l’ombrage pour éviter la surchauffe est une bonne idée lors d’étés particulièrement chauds.

Les problèmes liés à l’irrégularité de l’arrosage des tomates sont plus nombreux dans une serre à tomate que tout autre problème de culture. Si l’on laisse les tomates se dessécher puis qu’on les arrose, le fruit gonfle soudainement, ce qui fait craquer la peau de la tomate et permet aux champignons de s’installer. Les arrosages irréguliers entrainent aussi la maladie du cul noir de la tomate. Cette maladie est particulièrement fréquente dans les serres à tomate.

Les besoins en engrais des tomates en serre est assez simple. Lorsque la première grappe a pris, ce qui signifie que les fleurs sont parties et que vous pouvez voir les tomates commencer à se former, il est temps de commencer à fertiliser.

Utilisez toujours un engrais pour floraison de bonne qualité avec des oligo-éléments pour prévenir les carences en magnésium plutôt que les engrais vendus en grande surface de jardinage ou de bricolage. Vers la fin de la saison, utilisez plutôt un engrais de croissance. Cela semble aider la plante à conserver sa santé et à prolonger sa productivité.

En dehors de l’alimentation et de l’arrosage, vous devrez enlever les gourmands des tomates cultivées en serre pour encourager la production de fruits et arrêter la croissance en fin de saison. Cette pratique a aussi l’avantage de mieux aérer les plants et de limiter les maladies fongiques.
me je ne pense pas que les Américains vont changer leur langage pour moi, si …

Lorsque que la saison touche à sa fin, c’est la course pour faire mûrir la récolte avant les gelées. Pour y parvenir, enlevez les feuilles inférieures, coupez la tête du plants et exposez les fruits au soleil. À ce stade, la plante n’a pas besoin d’autant d’énergie et l’effeuillage ne l’affectera pas.

En fin de saison, avant les premières gelées, récoltez toutes les tomates vertes de taille raisonnable, que vous pourrez faire mûrir ou utiliser pour préparer des chutneys par exemple.

Une fois la récolte terminée et les déchets végétaux évacués de la serre, semez un engrais vert comme la moutarde pour nettoyer le sol et conserver une bonne structure.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Commentaires et question

Il n'y a pas encore de question. Soyez le premier !