Paiement en plusieurs fois sans frais

Livraison gratuite à partir de 69€ (max. 20kg, hors encombrants)

Paiement 100% sécurisé
larves de taupin dans un potager

Qu’est ce que le taupin et comment en venir à bout ?

Table des matières

Les pommes de terre, les carottes, les oignons, les salades et les betteraves sont quelques-uns des légumes du jardin endommagés par ce ravageur du sol. Voici comment se débarrasser du taupin à l’aide de techniques éprouvées, naturelles et biologiques.

Fréquents dans les potagers de toute l’Europe, le taupin (aussi appelé ver fil de fer) est un larve robuste et mince de 2 à 3 centimètres de long à la peau brillante et munis de trois paires de pattes juste derrière la tête. Les différentes espèces de taupin sont de couleur jaune à rouge brunâtre et se nourrissent entièrement sous terre, s’attaquant aux graines en germination, aux racines, aux bulbes et aux tubercules. Les plantes endommagées se flétrissent et meurent rapidement. Si les infestations sont importantes, les cultures sont complètement ratées et tout est ensuite à recommencer.

Remarque : Le taupin est un coléoptère, c'est la larve du taupin qui occasionne des dégâts dans nos jardins.

À quoi ressemblent les taupins ?

Il existe plusieurs centaines d’espèces différentes de taupin qui s’attaquent aux cultures, mais elles partagent un cycle de vie similaire : une métamorphose complète de l’œuf à la larve, puis à la chrysalide et enfin à l’adulte.

Caractéristique physique unique

Le taupin a un thorax articulé grâce auquel il se remet sur ses pieds lorsqu’il lui arrive de tomber sur le dos.

Pour ce faire il se cambre au maximum en s’appuyant sur le sol uniquement de la tête et de l’extrémité des ailes. Il se relâche ensuite très rapidement. On appelle cette technique un saut carpé, cela provoque un clic bien audible qui fait bondir l’insecte en l’air de dix à quinze centimètres. Cette particularité lui a valu le surnom de click beetle (coccinelles à clique) dans les pays anglophones.

Différentes espèces de taupin

Le taupin n’est pas formé d’une seule espèces. On rencontre en Europe plusieurs centaines de taupins différents. Deux genres pré-dominent, Agriotes et Athous. Le taupin Agriotes s’attaque à toutes les cultures tandis que le taupin Athous s’attaque principalement aux céréales à paille comme le blé.

Le genre Agriotes

Chez les Agriotes on compte 4 espèces majoritairement présentes en France et en Europe :

      • Agriotes lineatus : aussi appelé Taupin des moissons, c’est le taupin le plus présent en France. On le rencontre souvent dans les potagers installés dans d’anciennes prairies ou d’anciennes pelouses.

      • Agriotes sordidus : domine la moitié Sud de la France et est très problématique sur le maïs. Son cycle court est souvent de 1 an ce qui aggrave encore son impact.

      • Agriotes sputator : aussi nommé Taupin des salades ou Taupin cracheur, il est présent dans toute la France et comme son nom l’indique il s’attaque aux jeunes pousses du potager, notamment les salades dont il raffole.

      • Agriotes obscurus : ou Taupin des pelouses, il vit principalement dans la moitié Nord de la France et s’attaque principalement aux graminées.

    agriotes obscurus taupin des pelouses
    agriotes obscurus taupin des pelouses
    agriotes lineatus taupin des moissons
    agriotes lineatus taupin des moissons

    Le genre Athous

    Les taupins du genre Athous s’attaque presque exclusivement aux céréales à paille, il est moins fréquent que le genre Agriothes. Sa biologique est similaire et lorsqu’on lutte contre le taupin on ne différencie pas les deux genres.

    Voici deux espèces de taupin Athous que l’on rencontre régulièrement en France :

        • Athous haemorrhoidalis : de son nom commun Taupin des jardins ou Taupin acajou, s’attaque aux racines des plantes herbacées et des jeunes arbres. Il peut devenir un gros problème en pépinières.

        • Athous vittatus : encore appelé Taupin en livrée, est essentiellement phytophage. C’est à dire qu’il consomme principalement des végétaux morts comme les feuilles d’arbres. On le rencontre dans les zones boisées. Il peut devenir un problème en agriculture quand il consommes les racines des semis d’arbre.
      athous vittatuss taupin en livree
      athous vittatuss taupin en livree
      athous haemorrhoidalis taupin acajou
      athous haemorrhoidalis taupin acajou

      Cycle de vie

      Les taupins ont besoin de 1 à 11 ans pour atteindre la maturité, selon l’espèce et les conditions environnementales. Les larves vivent et passent l’hiver dans le sol et se déplacent vers le haut ou vers le bas dans le profil du sol en fonction des conditions environnementales, principalement la température. La nymphose (transformation de la larve en adulte) a lieu dans des cavités du sol de la fin du printemps à la fin de l’été. Le stade nymphal dure environ un mois et les coléoptères restent dans leur pupe en terre pendant l’hiver. Les adultes sortent du sol du printemps à la fin de l’été, s’accouplent et pondent des œufs dans le sol, de préférence à l’ombre fournie par les plantes. Plusieurs générations larvaires peuvent se suivre dans le sol et une à plusieurs espèces peuvent également être présentes dans un seul champ.

      Que mangent-ils ?

      Bien qu’il existe des espèces qui se nourrissent de cultures particulières, la grande majorité des dégâts causés par le taupin se situent sur les racines des plantes céréalières et des plantes racines comme la carotte, la pomme de terre ou la betterave.

      Cependant, on peut également les trouver en train de consommer les racines des brassicacées, des melons, des patates douces, des haricots, de la laitue, du maïs, des oignons, des pois et des fraises. Certaines herbes sauvages qui produisent des graines en germination, comme le ray-grass, peuvent également constituer une source de nourriture pour ces ravageurs.

      Mais que mangent ces coléoptères ? Les coléoptères adultes ont tendance à manger le nectar et le pollen des fleurs. Parfois, ils grignotent les pétales des fleurs elles-mêmes. Quelques variétés se nourrissent également de petits insectes au corps plus mou comme les pucerons.

      Taupin et pomme de terre

      Le taupin peut endommager les pommes de terre en se nourrissant des tubercules utilisés comme semence, ce qui entraîne des peuplements faibles, mais la plupart de leurs dégâts sont causés par le creusement de tunnels dans les tubercules, ce qui réduit la qualité du rendement. Le creusement de galeries par les taupin crée également un point d’entrée pour certains agents pathogènes comme le mildiou de la pomme de terre, ce qui peut entraîner la pourriture des tubercules. Certaines années jusqu’à 45 % de la récolte totale de tubercules de pomme de terre est déclassée ou rejetée d’emblée en raison des dommages causés par les larves de taupin, ce qui entraîne une perte économique considérable.

      Par conséquent, avant de planter des pommes de terre dans une prairie ou sur une pelouse, il faut réduire la population de larves de taupin dans le sol par un travail du sol approprié et une rotation préalable avec d’autres cultures comme des crucifères comme la moutarde.

      pommes de terre ravagees
      pommes de terre ravagees

      Lutte contre le taupin

      Il existe de nombreux moyens de lutte contre le taupin. La plupart sont des méthodes préventives ou prophylactiques, certains auxiliaires de culture peuvent être utilisés et le piégeage donne de bons résultats. Voyons ci-dessous comment lutter contre le taupin avec un panel de solutions à mettre en oeuvre en synergie.

      Méthode préventive ou prophylaxie

      Voici une liste d’action à mettre en place préventivement pour prévenir les dégâts :

          1. Faire des rotations avec des crucifères (moutarde, colza, navette, caméline…)

          1. Évitez de planter un jardin dans un sol qui était auparavant engazonné ou hors production (pelouse, gazon, prairie). Les larves de taupin s’accumulent dans le gazon, et lorsque le gazon est remplacé par des cultures de jardin, les taupins se nourrissent facilement des racines des nouvelles cultures.

          1. Plusieurs espèces de taupin deviennent abondantes dans les sols mal drainés. Un bon drainage de ces sols contribuera à réduire les populations. Un sous-solage peut être nécessaire sur certaines parcelles.

          1. Les plantes ornementales telles que les asters, les phlox, les glaïeuls, et les dahlias sont attrayantes pour les taupins. Ne pas les planter près des cultures de légumes pour légumes pour réduire les problèmes de taupin.

        Piégeage

        Le piégeage est une solution envisageable quand la population de taupin est déjà maîtrisée. On l’utilise pour maintenir le nombre d’individus à un niveau acceptable.

        Piégeage de la larve de taupin

        La larve de taupin se piège à l’aide d’appâts naturels comme des pois, des haricots, du maïs, des carottes ou des pommes de terre.

            1. Creuser des trous de 15 à 20 cm dans le sol de votre jardin tous les 1 à 2 mètres

            1. Placez-y l’appât choisi et fermez le trou avec une planche ou une tuile

            1. Ouvrez le trou tous les 3 à 5 jours et détruisez les taupins présents dans le piège.

          Piégeage du taupin adulte

          Le taupin adulte se piège à l’aide de phéromones. Cette hormone sexuelle attire les adultes mâles qui se noie ensuite dans le piège remplit d’eau savonneuse. Le piège à taupin est à enterrer au niveau du sol. On le met en place d’avril à septembre. Il faut compter 1 piège pour 150 m² de terrain cultivé.

          Le piège à taupin expliqué en vidéo

          • 15,90  Ajouter au panier

          Auxiliaires de culture et prédateurs

          Comme tout être vivant, le taupin a des prédateurs qui en consomment les larves ou les individus adultes.

          Prédateurs naturels

          Les mammifères, les amphibiens et les reptiles, sont moins efficaces que les oiseaux. Il est peu probable que la prédation générale par les vertébrés fasse efficacement baisser le nombre de taupins sur une grande surface sans une intervention humaine.

          La prédation par les insectes prédateurs comme le carabe, les cincidèles ou les asiles est observée, pour la favoriser il suffit de maintenir une biodiversité maximum dans son jardin notamment en utilisant les couverts végétaux et les principes de maraîchage sur sol vivant et de permaculture.

          asile
          asile
          cicindele champetre
          cicindele champetre
          carabe
          carabe

          Les nématodes

          Les nématodes sont des créatures microscopiques, qui agissent comme des parasites sur d’autres insectes. Ils libèrent des bactéries dans le corps de l’hôte pour le tuer. Le nématode mange ensuite l’hôte.
          Pour le cultivateur biologique, il s’agit d’une lutte biologique et non chimique contre les parasites. Contrairement à une pulvérisation chimique, qui peut dévier de sa cible, les nématodes sont spécifiques au parasite hôte, de sorte que les autres espèces sauvages ne sont pas affectées. Dans le cas du taupin c’est le nématode Steinernema feltiae qui est utilisé.

          • 16,90  Ajouter au panier
          • 15,90  Ajouter au panier

          Les poules

          Les poules sont un excellent moyen de réduire rapidement la population de taupins. Retournez le sol en profondeur 3 à 4 fois sur une période d’un mois en automne et mettez vos poules en parc sur la parcelle.

          Plantes répulsives contre le taupin

          Certaines plantes sont réputées comme ayant une action répulsive contre le taupin. Utilisées comme plante compagne ou comme rotation de culture elles représentent de bons alliés en plus d’être peu chères et faciles à mettre en place.

              • Aubriète (Aubrietum)

              • Alysse (Alyssum)

              • Corbeille d’argent (Iberis sempervirens)

              • Giroflée odorante (Matthiola longipetala)

              • Les Parrya

            En rotation de culture citons le chou, le radis, le colza, la navette, la caméline et la moutarde. La tagette et l’armoise sont aussi à essayer.

            L’utilisation du tourteau de ricin à une de dose de 400 g/m² donne d’excellents résultats.

            • 2,70 59,00  Choix des options Ce produit a plusieurs variations. Les options peuvent être choisies sur la page du produit

            Insecticides contre le taupin

            Il n’existe pas d’insecticide efficace homologué pour la lutte contre le taupin dans le jardin du particulier. Les professionnels peuvent utiliser l’insecticide Karaté, toxique, dangereux pour l’environnement et peu sélectif nous ne le conseillons pas du tout…

            Enrobage de semis

            Pour protéger les racines des semis ont peu procéder à l’enrobage des semences. Cet enrobage a une action répulsive et agit probablement aussi en confusion. L’utilisation d’huile de piment et d’huile de Neem (Azadirachta indica) donnerait de bons résultats.

            • 19,00  Lire la suite

            Autres méthodes

            D’autres méthodes existent. Elles sont peu utilisées ou sont encore trop récentes pour avoir prouvées leur efficacité.

            • Inondation : inonder la parcelle avec une pompe a eau thermique pendant l’hiver réduit considérablement la population de taupin
            • Cultures sacrificielles : l’installation de bande en couvert permanent permet de nourrir le taupin et d’abriter ses prédateurs naturelles, ainsi les cultures sont préservées. Cette méthode est utilisée en MSV. L’orge de printemps est notamment utilisé et permet également de réguler les limaces.

            FAQ sur le taupin

            Tout savoir sur les dégâts causés par le taupin et les moyens naturels de s’en débarrasser

            Découvrez les dégâts que peuvent causer les taupins aux plantes, les risques qu’ils entraînent et les mesures naturelles pour les éliminer. Apprenez également si les pommes de terre infestées sont consommables et si le taupin représente un danger pour l’homme.

            Les taupins sont responsables de dommages aux parties souterraines des plantes, tels que les graines, les racines, les collets, les tiges et les tubercules. Leurs activités peuvent entraîner des dégâts directs aux cultures, une réduction de la croissance et du rendement, ainsi qu’un risque d’infection secondaire qui peut affaiblir davantage les plantes.

            Une fois que les larves de taupin atteignent leur pleine maturité pendant l’été, elles se transforment en chrysalides (pupes) dans le sol. Après quelques jours, les pupes se métamorphosent en coléoptères adultes. C’est à ce stade que les taupins deviennent capables de se reproduire et de continuer leur cycle de vie.

            Vous pouvez consommer une pomme de terre infestée de larves de taupin tant que les trous causés par ces insectes sont secs. Les vers ne pénètrent pas à l’intérieur de la pomme de terre et ne transmettent pas de maladies aux humains. Par conséquent, elles peuvent être consommées comme des pommes de terre ordinaires une fois que les parties endommagées ont été retirées.

            Les larves de taupin se nourrissent principalement de graminées, y compris les cultures de graminées telles que le maïs. Cependant, elles ont une large gamme d’hôtes, notamment des légumes tels que les haricots, les betteraves, les choux, les carottes, la laitue, les oignons, les pois, les pommes de terre et les radis, ainsi que des plantes ornementales herbacées. Elles peuvent donc causer des dommages à diverses cultures.

            Non, le taupin n’est pas dangereux pour l’homme. Ils ne présentent pas de risques toxiques pour la santé humaine.

            Le tourteau de ricin est considéré comme le remède naturel le plus efficace contre le taupin. Le tourteau est une substance résiduelle de la production d’huile de ricin et il contient de la ricine, une toxine qui s’avère très efficace pour éliminer les taupins. Son utilisation est considérée comme une méthode naturelle de lutte contre ces ravageurs

            Les populations de taupin sont généralement plus importantes dans les parcelles où des graminées, du gazon, de la pelouse ou de la luzerne ont été plantées. Ces environnements offrent aux larves de taupin une source abondante de nourriture et un habitat favorable à leur développement.

            Oui, les poules apprécient les taupins et les consomment volontiers dans un sol fraîchement retourné. Les poules peuvent être un moyen naturel de contrôler la population de taupins dans votre jardin ou votre ferme.

            Livraison gratuite

            À partir de 69€ (max. 20kg, hors encombrants)

            Retour sous 14 jours

            Remboursement garanti

            Garantie satisfaction

            Produits normalisés et conformes

            Paiement 100% sécurisé

            Stripe | PayPal | MasterCard | Visa