Mon panier

Paiement en plusieurs fois sans frais

Livraison gratuite à partir de 59€ (max. 30kg)

Paiement 100% sécurisé
verger bio

Un verger au naturel

Table des matières

Un verger au naturel

Comme au jardin, il existe de nombreuses solutions alternatives aux produits chimiques pour avoir un beau verger et de beaux fruits à cueillir.

La présence de flore et de faune diversifiées favorisera un équilibre entre les éléments utiles et nuisibles dans votre verger. Chaque intervention (qu’elle soit chimique ou non) viendra perturber l’équilibre de votre verger : il faut donc intervenir le moins possible, bien choisir son moment et utiliser des traitements naturels de lutte contre les ravageurs !

verger

Maintenir la biodiversité dans le verger

Il est indispensable de mélanger les espèces et les variétés de fruitiers pour éviter la propagation de maladies.

Il faut aussi offrir le gîte et le couvert aux auxiliaires de nos vergers :

Oiseaux, insectes prédateurs et pollinisateurs ou rapaces s’y installeront si vous mettez en place des haies, des prairies fleuries, des nichoirs ou des murets de pierres sèches.

Exemple:

Les mésanges raffolent des chenilles, les larves de coccinelles mangent les pucerons et les acariens, les larves de syrphes s’attaquent aux pucerons, acariens et larves de psylles.

Le saviez-vous ?

Les abeilles et autres pollinisateurs jouent un rôle essentiel : Ils participent à la production des cultures mais également à la qualité et la quantité de la récolte… Protégeons-les !

mesange dans le verger
mésange dans le verger

Observer son verger

Mieux vaut prévenir que guérir! Pour éviter d’avoir recours aux traitements, l’observation régulière est la clef de la réussite. Vous connaîtrez alors l’état des végétaux, la présence ou non de ravageurs et de maladies, et vous pourrez ainsi anticiper les problèmes et adapter les pratiques d’entretien.

Connaître l’état sanitaire de son verger

Le diagnostic est compliqué car il existe une trentaine de maladies et de ravageurs. Différents pièges peuvent être disposés dans vos fruitiers pour estimer leur présence et adapter la lutte.

Les pièges englués

Ces pièges de couleur permettent de surveiller le vol des ravageurs voire d’en réduire les attaques (mouches de la cerise, drosophiles). La couleur spécifique des pièges attire les ravageurs qui s’y fixent et y restent englués.

Les pièges à phéromone

Ils sont nécessaires pour connaître les vols de certains ravageurs : carpocapses ou petites tordeuses des fruits. On place un diffuseur d’hormone sexuelle (phéromone) pour attirer les papillons mâles dans le piège qui resteront collés dans la glue.

  • pheromone attractive ravageur piegeage biotop bioline
    Carpocapse des pommes combo male/femelle (1 capsule) – Phéromone BIOTOP
    15,90 
  • piege de detection pour papillon
    Piège de détection englué pour PAPILLONS – BIOTOP DELTA
    25,00 
  • pheromone de piegeage pour le carpocapse des pommes et des poires
    Carpocapse des pommes et poires (2 capsules) – LONGUE DURÉE 3 MOIS – Phéromone BIOTOP
    10,90 
  • piege a mouche jaune biotop
    Piège à mouche pour phéromones – BIOTOP
    20,50 
  • piege a papillon biotop
    Piège entonnoir pour phéromones – BIOTOP
    20,40 
  • piege chromatique jaune englue biotop
    Piège chromatique englué JAUNE – Lot de 10 – 25x10cm – BIOTOP
    12,00 

La loupe et nos yeux

Ce sont nos meilleurs alliés ! Ils sont indispensables à la reconnaissance.

Quand intervenir ?

Chaque ravageur ou maladie n’est nuisible pour arbre et la récolte qu’a partir d’un certain seuil ! Avant d’intervenir dans vos vergers, demander conseil aux associations d’arboriculteurs ou aux vendeurs spécialisés.

Agir dans son verger

Les mesures prophylactiques

Afin de maîtriser les maladies et certains ravageurs, il est important de mettre en place des mesures de prophylaxie, c’est-à-dire agir avant l’apparition des problèmes. Les maîtres-mots sont «couper-brûler» !

Cette prise en compte préventive permet d’assurer l’élimination des foyers des maladies (tavelure, oïdium) ou la pullulation de ravageurs durant l’année et pour l’année suivante :

  • Éliminer les feuilles malades durant la saison pour éviter la transmission des maladies aux feuilles voisines et brûlez-les.
  • Ramasser et brûler les feuilles tombées des fruitiers à l’automne. Elles peuvent être porteuses de maladies qui seraient transmises à vos arbres l’année suivante.
  • Prendre le temps de ramasser les fruits tombés et de cueillir ceux restés sur l’arbre, ils peuvent être malades ou être des foyers pour les insectes ravageurs.
ramassage des feuilles
ramassage des feuilles

Conseils pour évitez l’installation des maladies et des ravageurs

  • Limiter les engrais azotés : Une plante trop nourrie attire les insectes piqueurs-suceurs comme les pucerons, adeptes des jeunes feuilles et des tiges vertes ! Préférez les engrais organiques riches en phosphore et potassium.
  • Éviter la monoculture : varier les espèces présentes pour casser les foyers de maladies et privilégier les arbres conduits en haute tige, ils sont plus résistants !
  • Planter vos arbres au bon endroit, au bon moment et avec assez d’espace pour s’épanouir
  • Préférer une taille douce et aérée : cela limite le nombre de foyer d’infections et évite l’humectation (donc la propagation des maladies fongiques).

Les autres moyens de régulation dans le verger

Il existe quelques pratiques faciles à mettre en œuvre et efficaces pour déranger les insectes ravageurs, et donc limiter leur impact :

  •  Travailler les premiers centimètres de votre sol en hiver pour déranger certains insectes qui hivernent dans le sol avant d’attaquer vos fruits ers au printemps
  • Mettre en place un carton ondule autour du tronc :
    • Placer le carton sur vos fruitiers en Juin. Les insectes qui passent l’hiver dans nos sols seront stoppés par ce leurre et y trouveront refuge.
    • En automne, éliminer le carton ondule et donc les ravageurs en veillant à préserver les auxiliaires auraient également pu y trouver refuge.
  • Installer des bandes engluées sur les troncs au début du printemps : elles empêcheront les fourmis et les insectes nuisibles de monter dans l’arbre.

Les traitements naturels

Les produits à base de soufre, de cuivre ou de pyrèthre sont autorisés en agricultures conventionnelle et biologique car les matières actives sont d’origine naturelle. Ces produits sont utilisés de manière préventive ou curative pour éviter les maladies fongiques et éliminer les insectes, ce qui induit un nombre de traitements élevé (très important).

Faites attention à les utiliser avec prudence, car ils peuvent intoxiquer les sols et les insectes auxiliaires.

Les traitements à base de macérations ou de décoctions de plantes (orties, prêle, etc.) ou d’huiles blanches peuvent également être utilisés dans vos vergers.

  • Etiquette
    Macération d’ail – 1L
    15,00 
  • Etiquette
    Purin de prêle – 1L
    8,00 
  • Etiquette
    Purin de fougère – 1L
    7,00 

Les campagnols sont présents dans vos vergers ?

Faucher régulièrement l’herbe de vos vergers, travailler le rang pour casser les galeries, utiliser des pièges et installer des perchoirs pour favoriser la présence de rapaces !

Livraison gratuite

À partir de 59€ (max. 30kg)

Retour sous 14 jours

Remboursement garanti

Garantie satisfaction

Produits normalisés et conformes

Paiement 100% sécurisé

Stripe | PayPal | MasterCard | Visa