Mon panier

Paiement en plusieurs fois sans frais

Livraison gratuite à partir de 59€ (max. 30kg)

Paiement 100% sécurisé
plantes en hydroculture

8 plantes d’intérieur adaptées à l’hydroculture

Table des matières

Vous voulez commencer un jardin en hydroculture en hydroculture à partir de zéro ? Ces espèces sont parfaites pour ce projet.

Saviez-vous qu’il existe des plantes d’intérieur qui sont génétiquement programmées pour former des racines à partir des parties exposées à l’humidité ? Le noyau d’un avocat ou la partie supérieure d’une carotte, insérés dans un verre d’eau, peuvent produire un nouveau plant.

Il s’agit d’une variante et d’une adaptation de survie que vous pouvez utiliser chez vous pour multiplier votre potager ou en commencer un tout neuf.

8 espèces que l’on peut faire pousser en hydroculture

Les plantes décrites ci-après sont facile à passer en hydroculture et donneront de bons résultats sans toutefois requérir beaucoup de soins ni d’expérience.

Violette africaine (Saintpaulia ionantha sp.)

violette africaine saintpaulia ionantha
violette africaine – Saintpaulia ionantha

Ses fleurs aux couleurs vives naissent des feuilles dans l’eau. Sélectionnez des branches jeunes et saines pour commencer la culture, coupez environ 5 cm de tige et placez-les dans un pot étroit pour les maintenir suspendues et sèches. En un mois, les racines commenceront à se former, puis les boutures prendront racine. Ne vous inquiétez pas si certaines boutures deviennent multicolores, ils ne sont pas toujours un clone exact de la plante mère.

Larmes de bébé (Soleirolia soleirolii)

larmes de bebe soleirolia soleirolii
larmes de bebe – Soleirolia soleirolii

Cette plante rampante produit beaucoup de très petites feuilles et forme une grappe dense. Les larmes de bébé poussent très facilement dans les milieux humides, il suffit d’en récolter un bouquet et de faire attention à ce que certaines branches ne soient pas totalement immergées et pourrissent.

L’idéal est de changer l’eau toutes les semaines, en enlevant les morceaux flottants et ceux stagnants au fond. Avec des racines bien développées, n’ayez pas peur de laisser le niveau d’eau baisser, la plante sera tout à fait capable de se maintenir.

Bégonia (Begonia sp.)

begonia
Begonia

Leur mise en place peut prendre des mois, alors prenez votre temps. Ici aussi, il est conseillé de purifier le pot chaque semaine pour éviter les bactéries et, par conséquent, la pourriture.

Coleus (Solenostemon scutellarioides sp.)

coleus solenostemon scutellarioides
coleus – Solenostemon scutellarioides

Avec des variétés oranges, violettes et vertes, cette plante tropicale est devenue très populaire. Coupez 15 cm d’une branche et enlevez les feuilles des 10 cm inférieurs. Placez-les dans un récipient et en quelques semaines, les boutures se développeront déjà. L’ajout d’un peu de thé de compost lors des changements d’eau mensuels mensuels aidera à garder le Coleus en pleine forme.

Impatience (Impasiens sp.)

impatience balsamine impasiens
impatience (ou balsamine) – Impasiens

Les impatiens aiment beaucoup l’humidité et dans leurs milieux naturels poussent souvent sur les rives des lacs et des rivières et dans les sous-bois. Coupez quelques tiges matures et laissez-les dans un pot où elles prendront racine. Au printemps, vous aurez une plantation pour commencer un jardin en hydroculture

Lucky Bambou (Dracaena sanderiana)

lucky bambou dracaena sanderiana
lucky bambou – Dracaena sanderiana

Ce n’est en fait pas un bambou malgré la ressemblance. Sans besoin de terre, les tiges sont robustes et forment un tronc. De nombreux producteurs façonnent les tiges en spirales ou en formes entrelacées, ce qui peut rendre leurs sommets plus lourds, nécessitant bien d’humidité pour les maintenir en place. Le gravier et les pierres colorées ajoutent à la valeur ornementale et fournissent un support, alors placez-en beaucoup autour de lui.

Pothos (Scindapsus sp.)

pothos scindapsus
pothos – Scindapsus

Excellent comme introduction à l’hydroculture, le Pothos ne rechigne pas à pousser dans l’humidité. En plus de pousser sous n’importe quel éclairage, ce cousin du philodendron est superbe dans des récipients de différentes tailles et couleurs. Si vous avez plus de tiges que de feuilles sur votre branche, dirigez le récipient vers un endroit plus lumineux et la croissance reviendra à la normale.

Misère (Tradescantia zebrina)

misere tradescantia zebrina
misère – Tradescantia zebrina

C’est l’une des plantes les plus faciles à faire pousser en hydroculture. Regardez attentivement les nœuds de cette espèce, le long de la tige, et vous remarquerez les racines qui attendent de pousser. En plus de la simplicité du procédé, c’est une belle fleur qui participera à la décoration de votre intérieur.

Astuces pour l’hydroculture

Utilisez du charbon actif et de la zéolithe comme substrat au fond du pot. Ils purifieront l’eau et capteront les nutriments en excès.

Livraison gratuite

À partir de 59€ (max. 30kg)

Retour sous 14 jours

Remboursement garanti

Garantie satisfaction

Produits normalisés et conformes

Paiement 100% sécurisé

Stripe | PayPal | MasterCard | Visa