Menu auxine-shop.fr

Plants BIO de pomme de terre SAMBA 500g

4,67

(1 avis client)

Rupture de stock

 

Description
de Plants BIO de pomme de terre SAMBA 500g

Calibre : 28/40mm Classe A
Quantité : Environ 15 plants par sac
Rendement : Bon
Cycle cultural : 90 à 120 jours
Conservation : 6/10
Résistance au mildiou du feuillage : 6/10
Résistance au mildiou du tubercule : 9/10
Culture : Facile
En pomme de terre nouvelle : Non
Usage en cuisine : four, rissolées, mijotées
Particularités : culture facile

Variété semi-précoce et productive, à la chair tendre.
Bonne résistance au mildiou, bien adaptée pour la conservation.
Les pommes de terre ont une chair fondante tout en ayant une bonne tenue à la cuisson.
Elles s’utilisent de multiples façons : rissolées, mijotées ou pour les cuissons au four.

Fabricant : Payzons Ferme dans le Morbihan, premier groupement historique de producteurs de plants de pomme de terre biologiques, membres de Semences Paysannes.

La préparation du sol : Un sol prépare en avance est recommandé. Apport de fumure en automne possible sur un engrais vert. Obtenir un sol affiné mais pas trop (éviter le lessivage) en un minimum de passage pour ne pas détruire la vie du sol. Une terre meuble sans excès de pierres est l’idéal.

En agriculture naturelle (agroécologie, permaculture, maraîchage sur sol vivant etc…) on cultivera la pomme de terre directement sur prairie ou engrais vert sur laquelle on épandra un fertilisant organique puis les plants seront recouverts de compost mûr et butés aux tontes de gazons, au feuilles mortes ou au foin. Dans ce type de culture attention aux
taupins. C’est notre approche préférée.

La fertilisation : La pomme de terre est une plante gourmande qui aime les terres bien préparées. Évitez toutefois d’apporter trop de compost immature, préférez un compost bien mûr. Le PH 6/8 est recommandé mais la culture de pommes de terre est possible dans beaucoup de terre. Nous conseillons notre engrais en granules Full-Mix à la dose de 1kg/m².
Les rotations: Une rotation de 4 ans sans Solanacées (tomate, aubergine, etc.) semble souhaitable vis-à-vis des parasites (mildiou, doryphores).

La germination : Conseillée quelles que soient les surfaces. Un germe court et ferme favorisera le démarrage de la pomme de terre. Faire germer dans un endroit éclairé et frais. En cas de non germination planter à point blanc et éviter de casser les germes, mais bien des variétés ne sont pas sensibles à l’égermage. Ne pas faire germer sous serre.

Plantation : Dans des sols bien ressuyés dont la température souhaitable est de 9°, dans une terre saine à 5-10 cm de profondeur à plat. Nous conseillons une distance entre plants de 30 à 40cm et distance entre rangs de 60 à 70cm.

L’enherbement : L’enherbement des parcelles est l’un des facteurs les plus limitant du rendement et ne permet plus une bonne protection du feuillage lors des pulvérisations. Nous vous conseillons un premier passage d’outils (herse, étrille ou buttoir) 10 à 15 jours après la plantation. Ensuite, alterner si nécessaire les passages d’outils jusqu’au buttage
définitif.

Le rhizoctone : Ce champignon se développe d’autant plus quand le plant est stressé ou a un démarrage trop lent (voir germination). Éviter un binage ou buttage par un temps trop sec. Planter assez profond dans une terre bien ameublie. Le rhizoctone se développe facilement dans une terre sèche et motteuse.

Le taupin : Il se nourrit de matières organiques accumulées non décomposées. Un engrais vert de moutarde (+ sarrasin) peut-être répulsif. Les déchaumages de fin d’été diminuent le nombre. Une terre non cultivée depuis de nombreuses années est souvent propice aux taupins. Les extraits fermentés (purins ) de fougère et ail mélangés à dose égale et appliqués avant plantation et après plantation donnent de bons résultats. Un arrachage précoce limite les attaques de taupin.

Les doryphores : Le ramassage manuel tant que cela est possible. Notre truc : secouer les fanes au dessus d’un seau de 20 L et faire tomber les doryphores dedans. En préventif l’application de purin de consoude fait bon effet.

Le mildiou : La présence du mildiou est conditionnée par la météo et la résistance variétale. Planter tôt peut permettre d’échapper au mildiou. Les traitements traditionnellement efficaces sont le carbonate de cuivre, le bicarbonate de potassium et le purin de prêle. Préférez des applications régulières en préventif que d’avoir recours à la chimie de synthèse en curative.

La maturité et le défanage : La pomme de terre commence sa maturité avec l’apparition de feuilles jaunes. Coupez ou broyez les fanes si les tubercules sont à la taille désirée. Gare aux repousses qui sont très fragiles au mildiou tardif. Attendre 2 à 3 semaines après défanage avant de récolter. Un défanage avant maturité complète permet une meilleur tenue à la cuisson car le taux de matière sèche est moins élevé.

Le ramassage : Ne pas arracher et laisser sur terre les pommes de terre en pleine chaleur, il y a un risque de cuisson du tubercule et ensuite une pourriture très rapide. Si canicule, arracher le matin et tout rentrer pour midi ou ne pas arracher. Faire son possible pour sécher et refroidir rapidement dès la récolte.

La conservation : Pour avoir une bonne conservation, récolter des tubercules bien mûrs dont la peau a durci, éliminer les blessées, stocker dans un local frais sec et ventilé, à l’abri de la lumière et éviter les tas trop hauts. Une couverture avec de la fougère empêche de verdir et permet la respiration des tubercules. Les anciennes variétés (rustiques) se conservent généralement mieux.

 

 

Fiche technique
de Plants BIO de pomme de terre SAMBA 500g

 

Autres articles similaires
de Plants BIO de pomme de terre SAMBA 500g

.
 

Avis
de Plants BIO de pomme de terre SAMBA 500g

1 review for Plants BIO de pomme de terre SAMBA 500g

  1. Client

    Super ! Merci !

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

N'hésitez pas à nous poser une question sur ce produit ! Nous vous offrons nos conseils rapidement.

Vous souhaitez commander ce produit ?