Mon panier

Paiement en plusieurs fois sans frais

Livraison gratuite à partir de 59€ (max. 30kg)

Paiement 100% sécurisé
semer du persil

Comment semer du persil ?

Table des matières

L’herbe la plus utilisée en cuisine dans nos pays occidentaux, le persil (Petroselinum sativum), est originaire d’Europe et est cultivé depuis l’antiquité.

Son attrait vient de sa capacité à rehausser la saveur des plats, et en le consommant vous ferez également le plein de vitamines A et C. Vous utiliserez une plante au potentiel diurétique et qui aide à la digestion. Un autre point en faveur de cette plante est qu’elle est très facile à cultiver. Apprenons donc dans ce texte comment cultiver du persil biologique.

rangs de persil
Rangs de persil

Comprendre de quoi à besoin le persil

Avant d’apprendre à cultiver le persil biologique, il faut connaître les conditions de base dont il a besoin pour bien se développer et ainsi assurer une alimentation de qualité sur votre table.

Parlons du climat, de la lumière, du sol et de l’irrigation idéaux pour cette plante.

Les conditions idéales

Le persil préfère les climats doux avec des températures allant de 10 à 22°C. Cherchez un endroit pour planter qui soit exposé à la lumière du soleil pendant au moins 4 heures par jour. Si l’emplacement se trouve plein Sud, plantez le persil dans un environnement légèrement plus frais de façon à ce qu’il soit protégé de la lumière directe du soleil pendant les heures les plus chaudes de la journée.

Comme de nombreuses plantes, le persil est adapté aux sols riches en matières organiques, bien drainés, avec un pH compris entre 5,5 et 6,7. Il s’agit d’une plante assez rustique qui peut se développer dans des sols peu fertiles.

Arrosez toujours en début de matinée et en fin d’après-midi, afin de garder le sol toujours humide. Veillez simplement à ne pas le faire tremper, car cela contribue à attirer les champignons.

Le choix du lieu est très important

Vous pouvez cultiver le persil dans une variété d’endroits. Elle peut se trouver dans votre jardin biologique, dans des pots ou des jardinières.

Si vous décidez de la planter dans un pot, préférez ceux d’au moins 30 cm de diamètre et de profondeur, afin que votre plante ait un bon développement.

Quand semer du persil ?

Le moment idéal pour semer du persil est celui où les journées ne sont ni trop chaudes ni trop froides, c’est-à-dire qu’il faut éviter les jours extrêmes. Les mois les plus propices sont entre mai et juin. On attends la fin des Saints de Glace.

Comment semer du persil ?

Choisissez des graines de persil de qualité, si possible biologiques et non-F1.

Pour semer, faites d’abord tremper les graines de persil pendant 24 heures, pour favoriser la germination, puis laissez-les sécher pendant 1 heure.

Si vous plantez dans un potager, faites des lits de semis d’au moins 15 cm de profondeur. Vous allez semer en respectant une distance de 1 à 3 cm entre les graines, et de 15 à 20 cm entre les rangs. Vous devez préparer un lit de semis très fin, utilisez pour cela un râteau pour affiner la surface.

Si vous semez en intérieur utilisez une plaque à semis pour plus de facilité. Vous pouvez aussi utiliser des godets. Le terreau à semis doit être très fin.

  • poeppelmann plaques de culture 20 alveoles 64mm
    Plaques à semis alvéolées – PÖPPELMANN
    0,90 
  • pots couleur soparco
    Godet (pot) de couleur – 0,2L – 7x7x6,2cm – SOPARCO 4612
    0,15 
  • terreau a semis hawita uab 15l
    Terreau pour semis UAB HAWITA – 15L
    6,80 

Vous pouvez maintenant mettre les graines dans la terre et faire le premier arrosage. Il suffit ensuite d’attendre que les semis de persil poussent et de prêter attention à la culture.

rangs de semis de persil
Semis de persil

Comment cultiver du persil biologique ?

Fertilisez toujours le sol avant de planter, et préférez les engrais organiques pour assurer la bonne qualité de vos aliments. Un apport de 300 g/m² d’un engrais organique équilibré conviendra très bien.

L’éclaircissage est important pour laisser certaines plantes plus vigoureuses. Lorsque le persil atteint 10 à 12 cm, il est recommandé de l’éclaircir, en éliminant les plantes les plus faibles et en laissant un espace de 5 à 10 cm entre les plantes restantes.

Arrosez toujours les plantes. Faites-le fréquemment et en petites quantités pour éviter le sur-arrosage.

Le persil est sensible à la concurrence. Prenez garde à retirer les éventuelles adventices qui pousseraient sur la planche.

Comment récolter le persil ?

La récolte peut se faire entre 60 et 70 jours après la plantation. Cela se produira lorsque la plante aura atteint une hauteur de 12 à 16 cm. Comme il s’agit d’une plante bisannuelle, la première année il produit uniquement des feuilles. Au printemps de la seconde année, il fleurit et produit des graines. Si vous avez l’intention d’utiliser les branches en cuisine, l’idéal est de ne pas laisser la plante fleurir, alors soyez attentif et préparez-vous à les récolter.

fleur de persil
Fleur de persil

Pour la récolte, il suffit de couper les tiges les plus extérieures, en ne laissant qu’un doigt à partir du sol, et en évitant de couper plus d’un tiers de la plante. Ne coupez jamais que les feuilles.

Récoltez le matin, lorsque la coupe ne risque pas d’endommager la plante. Si vous récoltez dans l’après-midi, la plante ressentira les effets de la chaleur et sa qualité sera moindre.

condiment en cuisine
Un bon repas en prévision

Les plantes associées

Le persil est un excellente compagnon de la tomate qu’il protège contre les nématodes. Il s’entend également bien avec l’asperge. En revanche, évitez de semer du persil à côté de vos laitues et salades.

Livraison gratuite

À partir de 59€ (max. 30kg)

Retour sous 14 jours

Remboursement garanti

Garantie satisfaction

Produits normalisés et conformes

Paiement 100% sécurisé

Stripe | PayPal | MasterCard | Visa