Filtrer les produits

Afficher tous les 8 résultats

  • En approvisionnement bache pour serre de jardin au metre
    4,60  Voir le produit
  • Etiquette
    0,00  Ajouter au panier
  • Etiquette
    0,00  Ajouter au panier
  • mini serre de jardin xcm nature r
    27,00  Ajouter au panier
  • petite serre de jardin m xcm
    990,00  Ajouter au panier
  • serre a tomate xcm
    1 .360,00  Ajouter au panier
  • serre de jardin serre tunnel xcm
    1 .090,00  Ajouter au panier
  • tunnel de forcage en kit serre de jardin nature
    18,90  Ajouter au panier
Filtrer les produits

Afficher tous les 8 résultats

Qu’est ce qu’une serre ?

Les serres sont des structures en verre ou en plastique construites pour protéger les légumes des variations climatiques et de ses phénomènes tels que les pluies, la grêle et le gel.

La serre minimise les effets de l’incidence solaire, évite les dommages causés par la pluie et les vents forts, et offre une défense contre les parasites du sol.

Quels sont les principaux avantages de la serre ?

Le grand avantage de la serre est qu’elle permet de créer des micro-environnements à l’abri des intempéries et présentant des conditions idéales de température, d’humidité et de lumière pour chaque plante. Ce contrôle du climat génère une série d’avantages tant pour l’agriculteur que pour le consommateur.

Culture hors saison

Une fois que le cultivateur n’est plus dépendant de la saisonnalité, il peut cultiver et récolter des espèces hors saison. Ainsi, sa production répond à la demande des consommateurs, offrant des aliments de qualité et équilibrant les prix sur le marché. La fraise précoce est par exemple un enjeu important pour le serriculteur car en début d’année elle est très recherchée et son prix est élevé.

La serre permet également de cultiver des légumes dans des régions qui ne présentent pas naturellement les conditions adéquates, ce qui accroît l’équilibre entre l’offre et la demande.

Protection contre les ravageurs

En plein champ, même avec un itinéraire cultural adéquat, la culture est beaucoup plus sensible aux attaques des ravageurs du sol et de plusieurs insectes, tels que les altises, les chenilles et les pucerons.

La culture en serre permet de contrôler plus facilement ces ravageurs en installant sur les pignons (les entrées) des filets anti-insectes. Les traitements sont également plus efficaces car ils ne sont pas délavés par la pluie.

Économies en matière d’irrigation

Les serres agricoles permettent l’utilisation de méthodes de fertirrigation, qui consistent à appliquer l’engrais en même temps que l’eau d’arrosage. Cette pratique génère de grandes économies pour l’entreprise, car la consommation d’eau est modérée et l’efficacité des nutriments est plus élevée.

La culture protégée permet d’éviter les pertes atmosphériques de l’azote, en plus d’augmenter l’efficacité des engrais qui ne sont pas lessivés par les pluies.

Une qualité accrue

Les plantes cultivées en serre bénéficieront toujours d’un climat adéquat, ce qui maximisera les performances des plantes. Étant donné qu’en agriculture, on se préoccupe de la couleur, du goût, de l’odeur, de la texture et d’autres caractéristiques visuelles (et pas seulement le rendement), il est extrêmement important que les légumes reçoivent les conditions idéales pour se développer. Ainsi, la productivité augmente et, par conséquent, la rentabilité de l’exploitation agricole.

Réduction des pesticides

Grâce à un meilleur contrôle des parasites, la serre permet un itinéraire de production beaucoup plus propre, ce qui réduit considérablement l’utilisation de pesticides.

La population étant de plus en plus contre l’utilisation de produits chimiques sur les cultures, les fruits et légumes biologiques produits en serre répondent mieux aux demandes des consommateurs ayant une fibre écologique.

Durabilité

Les serres ont, en général, moins d’impact sur l’environnement que les cultures conventionnelles. Grâce à l’utilisation rationnelle des ressources (eau et engrais) et à la réduction des pesticides, la production est plus propre et plus durable.

De plus, comme la serre peut être installée au plus proche des villes, elle permet de réduire les coûts économiques et environnementaux de la production agricole.

Comment les serres sont-elles construites ?

Les serres sont construites à partir de divers matériaux tels que le bois, le béton, le fer, l’aluminium et sont recouvertes de matériaux transparents afin de laisser passer la lumière du soleil pour la photosynthèse des plantes.

Les bâches de serre résistantes, de qualité éprouvée et dotées d’additifs qui protègent contre la chaleur et les rayonnements solaires excessifs se dégradent moins et sont plus rentables, ce qui permet de réaliser des économies plus importantes sur le long terme.

Comment contrôler la température dans la serre ?

Le contrôle de la température est l’une des questions les plus importantes dans la serriculture. Plus une serre est haute plus elle permet la convection de l’air et rend le climat adapté aux plantes.

Pour le jardinier qui dispose d’une serre basse, le problème de surchauffe est résolu par des ouvertures qui permettent de renouveler l’air de la serre. Fenêtres et lucarnes remplissent ce rôle parfaitement. Des humidificateurs peuvent également être utilisé pour réduire le DPV (déficit pression vapeur). L’utilisation d’une toile d’ombrage permet une diminution de la température jusqu’à 30%.

Il est fondamental que la toile d’ombrage soit maintenue suffisamment propre pour permettre le passage de la lumière solaire nécessaire à la plante pour réaliser la photosynthèse, se développer et produire de manière adéquate.

En bref..

Les plantes cultivées sous serre bénéficient toujours d’un climat adéquat et de conditions favorables qui permettent d’utiliser au maximum les ressources et d’augmenter les rendements en fruits et légumes. Ainsi, les produits présentent une qualité supérieure et augmentent par conséquent la rentabilité de l’exploitation agricole.