Filtrer les produits

9 résultats affichés

  • 3,50  Lire la suite
  • 2,90  Lire la suite
  • 3,50  Lire la suite
  • 2,90  Ajouter au panier
  • 5,50  Ajouter au panier
  • 7,50  Ajouter au panier
  • 3,50  Ajouter au panier
  • 5,50  Ajouter au panier
  • 8,90  Ajouter au panier

9 résultats affichés

Le bac à semis, également appelé terrine ou clayette, offre aux jardiniers la possibilité de faire démarrer un grand nombre de graines dans un seul récipient. Cette option permet de gagner de la place et de déplacer facilement les semis d’un endroit à l’autre. Une fois que les jeunes plants ont dépassé la taille du bac a semis, ils peuvent être repiqués dans le jardin ou dans des godets individuels plus grands. Le semis se fait généralement au printemps, et la préparation est essentielle pour que les bacs à semis soient prêts. L’utilisation de semences fraîchement achetées ou stockées correctement dans un récipient approprié améliore considérablement le taux de germination dans les terrines à semis de jardin.

Choix du bac à semis

La première étape consiste à choisir le type de bac à semis que vous comptez utiliser. Il existe une grande variété de bacs à semis, mais il y a deux types de base : les bacs à semis profonds avec un fond non-percé et les bacs à semis professionnels munis de trou de drainage et avec un fond en relief. Le choix est en grande partie une question de préférence personnelle, mais certains jardiniers préfèrent les bacs à semis à fond fermés car cela évite à l’excès d’eau de dégouliner sur leur rebord de fenêtre. Il faut alors veiller à arroser modérément.

Les bacs à semis de type terrine à semis ont des trous de drainage et un fond en relief pour permettre à l’excès d’eau de s’écouler. On évite ainsi les risques d’affection fongique, de pourriture des racines et on limite les problèmes de mouche du terreau. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez utiliser un outil pointu pour percer le fond de votre clayette à semis. Si vous utilisez des bacs à semis drainant avec de grandes ouvertures dans le fond, vous pouvez recouvrir le fond de la terrine avec du papier journal pour permettre à l’eau de s’écouler tout en empêchant la terre de tomber au travers.

Une alternative à l’utilisation bac à semis, terrine à semis ou de clayette est la plaque à semis, aussi appelée plaque alvéolaire. Cette dernière permet de séparer les plants dès le début pour éviter de fragiliser le système racinaire lors du repiquage. Ces plaques à semis alvéolées limite également la compétition entre les plantules pour les nutriments et l’eau.

Faire un semis en terrine ou semer en clayette

  • Disposez des billes d’argile au fond de la terrine (environ 1 à 2 cm) pour améliorer le drainage si votre bacs à semis n’a pas de trou.
  • Remplissez le bac à semis aux 2/3 d’un terreau spécial semis ou de votre mélange maison (terreau, sable et lombricompost).
  • Égalisez ensuite avec une taloche ou une planche de bois sans trop tasser
  • Ajoutez du terreau à semis pour atteindre les 3/4 de la hauteur de la terrine
  • Égalisez à nouveau
  • Semez vos graines
  • Tassez légèrement avec une planche pour rappuyer les graines et augmenter le taux de germination

Quand repiquer les semis à partir du bac à semis ?

Il est très intéressant de cultiver vos fruits, légumes et herbes aromatiques dès leur plus jeune âge en les faisant démarrer à l’intérieur dans une clayette, puis de les repiquer dans des pots ou directement au jardin. Mais les semis sont fragiles et le moment de la transplantation peut faire la différence entre l’épanouissement et l’échec.

Repiquez vos semis peu après qu’ils aient développé leur première paire de “vraies” feuilles, qui se développeront après les feuilles de la “graine”. Transplantez-les lorsque le temps est doux et assurez-vous de leur laisser une semaine pour s’endurcir, afin qu’ils puissent s’adapter à leur nouvel environnement. Ne les placez pas immédiatement en plein soleil ou au froid.

Combien de temps les semis peuvent-ils rester dans un bac à semis ?

Les semis risquent de s’affaiblir s’ils ne disposent pas d’un espace suffisant pour leurs racines. En général, après avoir semé les graines, les bacs à semis, terrines et clayettes sont utilisés pendant environ 3 à 4 semaines avant la transplantation des plantules dans des godets ou en pleine terre.

Où placer un bac un semis ?

Puisque la lumière du soleil n’est pas essentielle à ce stade, vos terrines à semis peuvent être placés là où il fait le plus chaud dans votre maison, comme un grenier, une salle de bain, une buanderie ou une cuisine. Dès que les graines ont germées il faudra veiller déplacer vos semis dans un endroit lumineux comme un bord de fenêtre. L’utilisation d’une lampe horticole donne d’excellent résultat à ce stade.

Dois-je recouvrir les graines d’un film en plastique ?

Pour accélérer la germination, recouvrez les terrines à semis d’un film plastique ou d’un dôme de mini-serre en plastique qui s’adapte au bac à semis. Cela permet de garder les graines humides avant qu’elles ne germent. Lorsque vous voyez les premiers signes de verdure, retirez le couvercle.