Filtrer les produits

Afficher tous les 7 résultats

  • 1,35 6,00  Voir le produit
  • 3,60 5,60  Voir le produit
  • 2,50  Ajouter au panier
  • 3,20  Ajouter au panier
  • 3,50  Ajouter au panier
  • 6,35  Ajouter au panier
  • 5,40  Ajouter au panier

Afficher tous les 7 résultats

Le pot textile pour le jardinage existe depuis 1980 et a été adopté par des millions de jardiniers dans le monde. Ils sont légers, durables et réutilisables d’une année sur l’autre. Mieux encore, ils favorisent la croissance des racines, créant ainsi des plantes saines et des rendements de légumes extraordinaires. Jetons un coup d’œil à quatre énormes avantages que la culture en pot textile offre aux racines.

Des racines maitrisées

Lorsqu’elles sont placées dans des pots textile, les plantes produisent des racines qui poussent vers le bord du pot. Dans un récipient en plastique, les racines commencent à tourner en rond lorsqu’elles atteignent le bord. Elles font le tour du périmètre du pot à la recherche d’air. Ce processus finit par créer une énorme masse racinaire malsaine qui étouffe la plante. Si l’on n’y prend pas garde, la spiralisation des racines finira par tuer une plante en pot.

Le pot textile en tissu élimine la spiralisation des racines. En effet, les matériaux en tissu permettent à l’air de circuler à l’intérieur et à l’extérieur du pot. Lorsque les racines atteignent le bord d’un pot textile, elles sont exposées à l’air et se déshydratent. L’extrémité de la racine déshydratée cesse de pousser et produit des racines latérales. Ces racines latérales se ramifient pour former un réseau dense qui extrait efficacement l’humidité et les nutriments. Grâce à un approvisionnement en eau et en nutriments nettement supérieur, la plante grandit et donne des rendements nettement supérieurs.

Le pot textile empêche le sur-arrosage

L’arrosage excessif est le tueur numéro 1 des plantes en pot, sans conteste. Les pots en plastique et en terre cuite sont particulièrement sujets au sur-arrosage car ils permettent à l’humidité de s’accumuler à la base du récipient. Même les pots munis de trous de drainage sont vulnérables à l’accumulation d’humidité. Il en résulte un pourrissement des racines, des mouches du terreau et d’autres nuisibles.

Le pot textile est pratiquement impossible à sur-arroser. Grâce à la structure perméable du tissu, l’eau peut s’écouler vers le bas et à travers le fond du pot, s’écoulant uniformément et empêchant la formation de flaques d’eau stagnante. Le tissu évacue également l’humidité des côtés du pot. Il maintient le sol parfaitement humide, mais jamais mouillé. L’élimination de l’arrosage excessif est l’une des principales raisons pour lesquelles les pots textile sont supérieurs aux récipients en argile et en plastique.

L’oxygénation des racines

De nombreux jardiniers pensent que les plantes ont besoin de CO2 pour se développer. Mais saviez-vous que l’oxygène est tout aussi essentiel ? Alors que les feuilles produisent de l’oxygène par photosynthèse, les racines n’ont pas ce luxe. Tout comme nous, elles doivent absorber l’oxygène du milieu environnant.

Dans les pots en argile et en plastique, l’oxygénation des racines ne se fait qu’en surface. Dans un pot textile, l’oxygène circule à travers le pot, entrant en contact direct avec la zone des racines.

Le stress thermique

Dans les pots en argile et en plastique, les racines sont vulnérables à l’accumulation de chaleur. C’est particulièrement vrai pendant les chauds mois d’été, lorsque le soleil impitoyable s’abat sur votre jardin. Les plantes exposées à un stress thermique permanent peuvent ne jamais s’en remettre. Et même si elles s’en remettent, le rendement de leurs cultures sera réduit.

Grâce à la circulation de l’air et à l’évacuation de l’humidité, les pots textile résistent à l’accumulation de chaleur. L’effet rafraîchissant de la circulation de l’air est évident, mais considérez l’effet de l’évacuation de l’humidité. De la même manière que la transpiration régule la température du corps, l’évacuation de l’humidité éloigne la chaleur nocive de la zone des racines. En effet, l’évaporation est un processus de refroidissement. Lorsque l’eau s’évapore de la surface du tissu, elle emporte l’énergie thermique avec elle, ce qui permet aux racines de rester bien au frais.