Filtrer les produits

Afficher tous les 147 résultats

Filtrer les produits

Afficher tous les 147 résultats

Contrôle du climat en culture d’intérieur

Le contrôle du climat est l’un des challenges les plus important en culture indoor. Les jardins d’intérieur (indoor gardens) vous permettent d’avoir un contrôle total sur les conditions de croissance de votre jardin, ce qui vous permet d’obtenir un rendement tout au long de l’année de la façon la plus pratique possible. Cependant, en culture d’intérieur si vous ne maintenez pas les bonnes conditions, vous pouvez endommager et tuer vos plantes.

L’un des aspects les plus cruciaux, mais souvent négligé, du jardinage d’intérieur est le contrôle du climat. Dans une culture d’intérieur, vos plantes ne reçoivent pas le même air frais et ni les brises légères qu’une plante d’extérieur reçoit naturellement. Une ventilation de qualité garantit que vos plantes aient accès à l’air nécessaire à la photosynthèse. Elle permet également d’obtenir un environnement de croissance stable avec une humidité, une température et un taux de CO2 optimums.

Pourquoi avez-vous besoin d’un bon climat ?

1. Transpiration

Les plantes poussant à l’extérieur ont un accès naturel à l’air et au soleil, ce qui favorise la transpiration des plantes. La transpiration est le processus par lequel les plantes “transpirent” l’eau de leurs feuilles. Lorsque la plante évacue de l’eau par ses feuilles, elle aspire les nutriments des racines et elle se refroidit. Ce procédé est appelé l’évapotranspiration. Cette évaporation est cruciale pour la croissance et la santé des plantes. C’est pourquoi les plantes vont se dessécher et mourir si vous ne leur donnez pas d’eau – vous les privez de leur capacité à absorber les nutriments.

evapotranspiration culture interieur indoor climat auxine jardinerie alternative colmar

 

Mais les plantes d’intérieur n’ont pas accès aux systèmes naturels d’évaporation, comme le soleil et le vent. Des ventilateurs et des extracteurs d’air sont utilisés pour aider à faire circuler l’air, ce qui permet aux plantes de mieux transpirer et d’absorber les nutriments. Cette circulation d’air peut également contribuer à l’intégrité structurelle des plantes, en améliorant la résistance des racines et des tiges.

2. Humidité

Les plantes émettent de la vapeur d’eau tout au long de la journée par la transpiration. Bien que cela soit important pour l’absorption des nutriments des plantes, cela peut rendre l’air humide et moite dans les espaces clos tels que les jardins indoor. L’humidité peut tuer certaines plantes en les saturant avec de l’eau. Cette humidité fait croire aux plantes qu’elles sont correctement arrosées, et elles cessent donc de transpirer. Elles n’aspirent donc pas l’eau et les nutriments nécessaires par leurs racines.

humidite controle du climat culture interieur indoor auxine jardinerie alternative colmar

 

Une extraction d’air adéquate peut éliminer une partie de l’eau contenue dans l’air et maintenir un niveau d’humidité constant.

3. Ravageurs

De plus, l’humidité excessive favorise la prolifération des parasites et des maladies. La moisissure, le mildiou et les sciarides (mouches du terreau) aiment particulièrement les conditions stagnantes et humides.

4. Température

Les chambres de culture et les serres peuvent retenir la chaleur, surtout avec des lampes à décharges horticoles et des parois réfléchissantes (mylar). Les plantes ne peuvent pas supporter cette chaleur intense, et elles commencent à dépérir et à mourir. Une différence de quelques degrés peut avoir des conséquences dramatiques sur la santé de vos plantes.

La ventilation permet de faire circuler l’air de manière à mieux maintenir les températures adéquates. Les ventilateurs d’extraction peuvent aider à éliminer l’excès de chaleur dans la pièce, tandis que les ventilateurs de brassage (brasseurs) soufflent de l’air frais et neuf sur les plantes.

temperature controle du climat auxine jardinerie alternative colmar

La température idéale pour une salle de culture indoor se situe entre 20 et 25 degrés Celsius, la plus chaude étant de 28 degrés. Ceci vaut pour la plupart des plantes potagères et fruitières cultivées dans les jardins d’intérieur. Dans les environnement trop frais il peut être nécessaire d’installer un chauffage pour la saison d’hiver.

5. Le dioxyde de carbone

Les plantes absorbent le dioxyde de carbone (CO2) et dégagent de l’oxygène dans le cadre de la photosynthèse. L’air extérieur leur fournit naturellement du CO2 pour leur cycle nutritif. Si votre chambre de culture est fermée, les niveaux de CO2 diminuent naturellement. Avec le temps, cela limite la capacité de croissance des plantes, ce qui peut entraîner des maladies et la mort.

La ventilation apporte de l’air frais et du CO2 pour donner aux plantes ce dont elles ont besoin pour la photosynthèse. Elle permet également d’éliminer l’air vicié qui pourrait avoir un déséquilibre de CO2 et d’oxygène, ce qui étoufferait lentement les plantes.

Le mythe du CO2 dégagé la nuit ! Vous avez déjà du entendre que la nuit les plantes inversent leur cycle et se mettent à produire du CO2. C’est une croyance urbaine qui a encore de beaux jours devant elle. En effet, les plantes dégagent naturellement du CO2 en permanence. Ce CO2 provient de l’oxydation moléculaire de ses tissus. C’est un peu l’équivalent de l’urée chez l’Homme. Le métabolisme des plantes s’arrêtent la nuit. En réalité, les plantes produisent moins de CO2 la nuit qu’en plein jour.

CQFD : Les plantes arrêtent de produire de l’oxygène la nuit et diminuent leur production de CO2.

Comment contrôler le climat en culture d’intérieur ?

La ventilation est plus qu’un minuscule ventilateur dans un coin qui souffle de l’air vicié dans de votre chambre de culture. Vous avez besoin d’un système complet de contrôle du climat pour assurer l’évacuation de l’air vicié et le renouvellement de l’air frais avec une efficacité constante. Vous trouverez ci-dessous les variables que vous devrez inclure et prendre en compte dans votre système de ventilation.

De quel matériel de ventilation votre jardin intérieur a-t-il besoin ?

1. Ventilateur et brasseurs d’air

Le ventilateur (brasseur d’air) déplace l’air dans la pièce. Les ventilateurs soufflent de l’air frais au-dessus, en dessous et autour des plantes. Ainsi, toutes les plantes reçoivent de l’air uniformément et sont aérées en permanence.

Les ventilateurs sont également indispensables pour garder la pièce fraîche, réguler la température, réduire l’humidité et améliorer la circulation de l’air. C’est un équipement incontournable quand il s’agit de contrôle du climat.

ventilateur brassage controle du climat pure factory typhoon culcdcven auxine jardinerie alternative colmar

Vous voulez que l’air atteigne toutes les parties de la chambre de culture. Vous aurez donc peut-être besoin de quelques ventilateurs oscillants travaillant en opposition pour créer une grande variété de flux d’air et atteindre chaque recoins de votre culture indoor. Ces ventilateurs sont faciles à installer et à déplacer, ce qui vous permet d’expérimenter dans différents endroits.

Certains ventilateurs appelés clip-fan sont munis d’une pince pour s’accrocher aux barres de votre tente de culture.

clip fan rotatif pince controle du climat pure factory culcdcven auxine jardinerie alternative colmar

2. Extracteurs d’air

L’extraction évacue l’air vicié de la pièce.

Un extracteur d’air ou un ventilateur d’extraction retire l’air ancien de la pièce. Il doit remplacer l’air de votre chambre de culture toutes les minutes, ou au minimum toutes les 3 à 5 minutes.

Votre chambre de culture doit avoir un certain nombre d’orifices et de volets pour permettre à l’extracteur d’expulser rapidement l’air de la pièce.

extracteur ec gse controle du climat auxine jardinerie alternative colmar

Placez les ventilateurs d’extraction en hauteur sur le mur opposé à toute bouche d’admission. La chaleur et l’humidité s’élèveront, de sorte que l’air pourra mieux s’échapper d’un extracteur placé en hauteur.

L’efficacité de l’extraction dépend de la longueur de la gaine de ventilation. Si le gaine est longue il faudra choisir un extracteur d’air de débit plus élevé ; si la gaine de ventilation est courte les pertes de charge seront faibles.

Si vous utilisez une climatisation, vous n’avez pas besoin d’un ventilateur d’extraction aussi puissant. Chaque 10.000 BTU de climatisation remplacera 450 m3/h de débit d’extraction.

Il y a aussi quelques autres variables à prendre en compte pour calculer son débit d’extraction en m3/h. Si vous disposez d’une lampe à décharge horticole, comme une lampe HPS ou une MH, vous devez ajouter 5 % de débit en plus pour aider à refroidir la température de la chambre de culture. Si vous utilisez un filtre à charbon, vous devrez ajouter 20 % de débit supplémentaire pour tenir compte des pertes de charge du filtre. Si vous avez une pièce généralement chaude ou humide, ajoutez 25 % de débit supplémentaire pour refroidir et réguler la température.

Pour optimiser au mieux la gestion climatique de votre culture indoor des contrôleurs de climat permettent de piloter tous vos appareils en fonction de la mesure de la température et de l’humidité.

controleur de climat gse auxine jardinerie alternative colmar

Pour résumer les choses simplement vous trouverez ci-dessous les différents modes de calcul simplifiés que nous appliquons depuis plus de 10 ans dans notre growshop pour nos clients :

  • avec une lampe horticole HPS en chambre de culture dans une pièce d’habitation : 1 m3h par Watt d’éclairage (+20% en pièce chaude, -20% en pièce froide, -20% avec un cooltube)
  • avec une lampe horticole LED en chambre de culture dans une pièce d’habitation : 0,5 m3h par Watt d’éclairage (+50% en pièce chaude)
  • pour des études de cas précise vous pouvez nous consulter en magasin

3. Intraction passive ou active ?

L’entrée d’air apporte de l’air frais dans la pièce.

Il y a deux façons d’amener de l’air dans la chambre de culture : l’intraction passive et l’intraction active.

L’intraction passive utilise le flux d’air naturel et la pression négative pour faire entrer l’air dans la pièce. En gros, il y a un trou ou une grille d’aération dans la tente de culture qui permet à l’air d’entrer passivement. Il le fait par le biais de différences de pression à l’intérieur et à l’extérieur de la pièce. C’est comme si en guise de contrôle du climat vous ouvriez une fenêtre pour laisser entrer l’air.

Une intraction passive doit être au moins deux fois plus grande que le diamètre du ventilateur d’extraction pour s’assurer que les sorties d’air ne sont pas surchargées. Vous devez également avoir plus d’un orifice d’admission. Comme le flux d’air est passif, vous voulez vous assurer qu’il y a suffisamment d’air qui circule dans la pièce. Vous pouvez installer un filtre sur les orifices d’admission passifs pour empêcher les insectes, les animaux, la poussière et les allergènes de pénétrer dans la pièce. Différents accessoires de raccordement au réseau d’air existent.

L’intraction active injecte l’air dans la pièce à l’aide d’un ventilateur de gaine. Cela permet d’aspirer activement l’air pour assurer un niveau de circulation élevé. La taille du ventilateur n’a pas autant d’importance que la pression de l’air soufflé. Vous devez utiliser un intracteur qui aspire au moins aussi fort que l’extracteur.

4. Humidificateur/déshumidificateur

Les systèmes de ventilation aident à contrôler l’humidité dans une pièce en éliminant l’air vicié et en renouvelant l’air frais. Cependant, dans de nombreux cas, vous voudrez également installer un humidificateur et un déshumidificateur pour votre espace. Ces appareils permettent de contrôler l’humidité de manière rapide et efficace.

humidificateur pure factory auxine jardinerie alternative colmar

C’est particulièrement important car les différents stades de croissance fonctionnent mieux avec différents niveaux d’humidité :

  • Stade de semis et bouturage : humidité entre 80 et 90 %HR.
  • Stade de croissance végétative : humidité entre 60-70%.
  • Stade de floraison : 40-60%.

5. Adjonction de CO2

Les plantes ont besoin de CO2, qui provient naturellement de l’air frais. Si votre tente de culture n’est pas en mesure de fournir suffisamment de CO2, vous pouvez envisager des injections de CO2 pour ajouter du dioxyde de carbone supplémentaire.

Cependant, il est essentiel que vous n’utilisiez les injections que dans une salle de culture fermée. Cela permet d’améliorer l’efficacité, car le CO2 fonctionne mieux à des concentrations élevées. Cela est également nécessaire pour la sécurité, car des niveaux élevés de CO2 sont dangereux pour les cultivateurs.

Les injections de CO2 ne sont pas toujours nécessaires avec un système de ventilation puissant.

Les systèmes de ventilation permettent à vos plantes de pousser de manière optimale avec une humidité, une température, un débit d’air et du dioxyde de carbone contrôlés.

6. Le contrôle des odeurs

Vous avez déjà senti l’odeur à l’intérieur d’une serre de tomate ? Ou respiré toute la journée les effluves de dizaines de pieds de lys en fleurs ? Il n’y a rien de plus désagréable au quotidien que de vivre et travailler en sentant toute la journée les même odeurs.

Pour résoudre ce problème différents appareils et équipements de de contrôle des odeurs existent.

Le filtre à charbon actif va absorber les odeurs. Les bons filtres à charbon sont composés de charbon actif vierge.

filtre a charbon pure filter auxine jardinerie alternative colmar

Les destructeurs d’odeurs vont détruire les molécules aromatiques grâce aux huiles essentielles qu’ils contiennent. Plusieurs parfums sont disponibles, vous pourrez changer d’ambiance régulièrement. Les générateurs d’ozone, ioniseurs ou ozoneurs, émettent la molécule O3. Très réactive, cette molécule une fois dissoute dans l’air tue les microbes et bactéries et détruit totalement les odeurs. C’est l’appareil le plus efficace pour contrôler les odeurs.

 

ozoneur indizono controle des odeur auxine jardinerie alternative colmar

Il est temps de mettre en place le système de contrôle du climat parfait pour votre culture d’intérieur afin de voir la santé des plantes et le rendement que vous souhaitez.

Le choix du système de contrôle du climat est le plus important pour votre culture d’intérieur. La tente de culture et l’éclairage horticole apportent de bons résultats uniquement si le contrôle du climat est bon.