Filtrer les produits

Afficher tous les 10 résultats

  • 9,90 29,50  Voir le produit
  • 48,90  Voir le produit
  • 4,50  Ajouter au panier
  • 14,30  Ajouter au panier
  • 34,90  Ajouter au panier
  • 29,30  Ajouter au panier
  • 29,00  Ajouter au panier
  • 28,50  Voir le produit
  • 25,90  Voir le produit
  • 16,10  Ajouter au panier

Afficher tous les 10 résultats

Placer quelques ventilateurs dans votre zone de culture est un moyen facile et assez abordable d’encourager la bonne circulation de l’air autour des plantes.

La brise d’un ventilateur peut aider à renforcer les tiges de votre culture et réduire le risque de parasites en empêchant l’air de stagner.

De nombreux cultivateurs en intérieur utilisent de petits ventilateurs pour faire circuler l’air dans la zone de culture. Cela crée un environnement agréable et aéré que les plantes adorent. Si votre température et votre humidité sont sous contrôle avec vos lampes de culture allumées, les petits ventilateurs sont tout ce dont vous avez besoin.

Placement des ventilateurs

Idéalement, vous aimeriez qu’une légère brise agréable entoure la canopée principale de votre culture, ce qui signifie que vous voulez que l’air souffle au-dessus et en dessous des plantes.

Ne dirigez pas un ventilateur puissant directement vers les plantes, car trop de vent peut endommager les feuilles et les tiges. Parfois, vous obtenez le meilleur mouvement d’air en dirigeant les ventilateurs directement vers la paroi. Cela permet de disperser la brise pour qu’elle ne soit pas trop forte.

Après avoir placé les ventilateurs, regardez autour de la zone de culture pour vous assurer que toutes les parties reçoivent une légère brise. Si vous sentez que l’air stagne ou qu’il n’y a pas de brise, vous pouvez ajuster vos ventilateurs.

Les petits ventilateurs oscillants fournissent une brise à une zone relativement large sans souffler trop longtemps sur une seule partie.

Vous pouvez utiliser de petits ventilateurs dans l’espace de culture pour aider à briser les  » points chauds  » sous la lumière.

Soyez prudent ! Trop de vent provoque des feuilles griffées

Lorsqu’il y a trop de vent, les feuilles peuvent se déformer en se repliant sur elles-même et par la suite dessécher.

Les feuilles brûlées par le vent sont souvent courbées vers le bas et forment des « griffes ». Elles peuvent avoir l’air d’être tombantes à cause d’un arrosage excessif, d’un manque d’eau ou d’une éventuelle toxicité de l’azote, mais vous savez que vous avez la brûlure du vent lorsque les feuilles situées devant le ventilateur font des griffes alors que les feuilles plus éloignées du ventilateur ont l’air en forme.

Avez-vous besoin d’un ventilateur pour la culture en intérieur ?

Vous avez besoin à la fois d’un ventilateur et d’un système d’extraction d’air pour garder l’air frais dans votre salle de culture.

Les plantes poussent-elles mieux avec un ventilateur ?

Les ventilateurs ne nuisent pas à vos plantes d’intérieur tant qu’ils ne sont pas trop proches ou directement positionnés vers la plante. Le ventilateur peut en fait favoriser la croissance de la plante en améliorant la circulation de l’air et la ventilation et en permettant à la plante de pousser sainement et vigoureusement.

Les ventilateurs réduisent-ils l’humidité dans la chambre de culture ?

Les ventilateurs ne réduisent pas l’humidité en culture indoor. Ils permettent seulement à l’air de circuler correctement.

Dois-je laisser mon ventilateur allumé lorsque les lumières sont éteintes ?

Comme toujours, les ventilateurs d’extraction et les brasseurs d’air doivent fonctionner pendant les heures de jour. Mais lorsqu’il s’agit des heures de nuit, l’extraction peut être éteinte si l’humidité reste à un niveau correct, en revanche les ventilateurs brasseurs d’air restent en route pour que les plantes continuent à respirer correctement.

Les ventilateurs dessèchent-ils les plantes ?

Les plantes peuvent souffrir gravement des ventilateurs à grande vitesse, surtout si le ventilateur que vous utilisez n’est pas un ventilateur oscillant. Si vos ventilateurs, placés directement devant les plantes ne tournent pas, le vent constant dirigé directement sur les plantes fera friser leurs feuilles.

Dois-je utiliser un ventilateur pendant la phase de floraison ?

Pendant la période de floraison, si vous réglez votre ventilateur trop fort, vous risquez d’endommager les fleurs de vos plantes car elles sont en mouvement constant. Elles se frottent alors les unes contre les autres, ce qui peut augmenter considérablement les risques d’infection par des champignons et des bactéries et provoquer des dégâts aux pétales et aux pistils.

Un ventilateur empêche-t-il la formation de moisissures ?

Les moisissures ont besoin d’humidité pour se développer. Ainsi, en utilisant un ventilateur, vous rendez plus difficile le développement des moisissures dans votre culture indoor.

Peut-on faire durcir des plantes avec un ventilateur ?

L’ajout d’un ventilateur dans la pièce où se trouvent vos plantes est un excellent moyen de les renforcer pendant leur croissance. Un ventilateur facilite le processus d’endurcissement pour qu’ils puissent s’adapter aux conditions de croissance extérieures.

Les ventilateurs améliorent-ils la qualité de l’air ?

Ils améliorent la qualité de l’air et réduisent la probabilité de développement de moisissures et de mildiou.

Où installer un ventilateur oscillant dans une chambre de culture ?

Dans les petites chambres de culture, un seul ventilateur oscillant peut suffire. Placez-le simplement dans un coin et laissez le ventilateur se mettre au travail.

Pour les espaces plus grands, vous pouvez envisager de placer des ventilateurs dans les coins opposés de votre espace pour assurer une couverture uniforme de toutes vos plantes.